Accueil  -  Dossier électronique  -  Localiser sur la carte  -   Visite virtuelle  -   Liens  -   Qui sommes nous ?  -   Recherche :
Inventaire général du patrimoine culturel

Rhône-Alpes, Savoie

Aix-les-Bains ,  Baie de Mémard ,  Roselière (chemin de la) ;

Station de pompage de Mémard


Type de dossier : dossier individuel monographié
Date de l'enquête : 2007

Désignation

Dénomination: station de pompage;
Appellation et titre: Station de pompage de Mémard;

Complément de localisation

Référence(s) cadastrale(s):
  • BK 2:


Aire : Aix-les-Bains
Lieu-dit : Baie de Mémard;
Milieu d'implentation : en ville

Historique

Commentaire historique :
Dès 1908, fut élaboré un projet d´adduction des eaux du lac par pompage dans la baie de Mémard pour l´alimentation de la ville en eau potable, en complément de l´eau des sources. A cet endroit, l´eau présentait d´excellentes conditions : eaux vives et transparentes, présence de plancton, pauvreté en matières organiques. L´usine de Mémard, construite par l´entreprise Léon Grosse, sur les plans d´un ingénieur des services de l´Equipement, entra en service fin décembre 1910. Elle était couplée avec le réservoir de Corsuet vers lequel elle acheminait l'eau. Le bâtiment comportait, outre les locaux techniques abritant les pompes, un atelier de réparation avec forge et un logement pour le mécanicien. Son architecture n´a pas été modifié depuis l´origine, malgré des réaménagements intérieurs successifs, en 1925, 1947 et 1952, pour l´ajout de nouveaux groupes d´aspiration. En 1961, un puits a été creusé à côté de la station de pompage pour capter l'eau dans la nappe phréatique de la moraine glacière de Mémard. Un nouveau bâtiment fut donc accolé à l´usine pour intégrer ce puits équipé de deux pompes. L'eau de la nappe phréatique était également acheminée vers le réservoir de Corsuet avant d'alimenter la ville. La station fut automatisée en 1974. En 1994, une nouvelle unité de pompage et traitement de l´eau a été construite à proximité et l´ancienne usine n´a été conservée que pour suppléer à une éventuelle défaillance de la nouvelle. En partie désaffecté, le bâtiment a fait l´objet de plusieurs études en vue de sa réutilisation pour un musée du lac ou pour des activités sportives. Cependant, un groupe de pompes est toujours en service et, actuellement, des travaux sont en cours afin de conduire l´eau de ce pompage jusqu´à l´usine d´embouteillage des eaux d´Aix, sur la commune de Grésy-sur-Aix, ouvrant ainsi une nouvelle période d´activité pour cette usine.

Datation(s) principale(s): 1er quart 20e siècle;
Date(s) : 1909, [daté par source]; 1961,
Auteur(s) : Grosse Léon (entrepreneur) [attribution par source]; Boschetto Carmélino (entrepreneur) [attribution par source]; Gotteland Abel (ingénieur) [attribution par source];

Description

Commentaire descriptif :
La station de pompage est implantée au bord du lac du Bourget. Elle est précédée d'une cour fermée par un muret. Le bâtiment d'origine comporte un corps de bâtiment central, à un vaisseau, flanqué de deux ailes plus basses, en retour d'équerre sur l'avant. Un corps moins profond, précédé d'un emmarchement a été accolé à l'aile gauche. L'ensemble, en rez-de-chaussée, est construit en béton sur un soubassement en pierre de taille. Le toit en terrasse, également en béton, se prolonge par un avant-toit supporté par des consoles. Le corps central est couronné d'un entablement surmonté d'un fronton rectangulaire qui, à l'origine, recevait une inscription. Des pilastres animent les élévations percées de baies en arc segmentaire. Le corps central abrite un pont roulant et les pompes.


Matériau(x) de gros-oeuvre et mise en oeuvre : béton,
Matériau(x) de couverture : béton en couverture;
Vaisseau(x) et étage(s) : en rez-de-chaussée; 1 vaisseau;
Type de la couverture : terrasse,
Technique du décor : maçonnerie;
Représentation : pilastre; fronton;

Intérêt de l'oeuvre

Observation :
PLU 2007 : étoile pleine (bâti intéressant : démolition soumise à permis de démolir, mais seule la démolition partielle est envisageable)

Situation juridique

Statut de la propriété : propriété de la commune;

Vue d'ensemble : façades est
Phot. Inv. D. Harreau
15 73 934 NUCA

Documentation

Documents d'archives


AC Aix-les-Bains. 201 W 14. Usine de pompage de Mémars, 1907-1948


AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 209. Adduction des eaux du lac du Bourget, 1908-1909


ANDRÉ, Elisabeth et Maurice. Une histoire d´eau potable à Aix-les-Bains. Arts et mémoire, n° 44. Aix-les-Bains : Société d´Art et d´Histoire, février 2007

Documents figurés


Adduction des eaux du lac du Bourget. Remblayage de la plateforme de l´usine / Entreprise Générale Léon Grosse. Aix-les-Bains, 10 février 1907. Ech. 1 : 10. 1 plan ; 50 x 50 cm (AC Aix-les-Bains. 201 W 14)

Voirie municipale. Projet d'adduction à Aix-les-Bains des eaux du lac du Bourget. Dessins de l´usine / Gotteland, ingénieur en chef. Aix-les-Bains, 31 décembre 1907. Ech. 1 : 100. 1 plan : coul. ; 32 x 83 cm (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 209)

Usine élévatoire de Mémard. Détails de façades, [élévation, coupes] / anonyme. Aix-les-Bains, [1907]. Ech. 1 : 20. 1 tirage de plan ; 46 x 94 cm (AC Aix-les-Bains. 201 W 14)

[Usine élévatoire de Mémard], coupe suivant EF du plan de l´usine / anonyme. Aix-les-Bains, [1907]. Ech. 1 : 50. 1 tirage de plan ; 38 x 43 cm (AC Aix-les-Bains. 201 W 14)

[Usine élévatoire de Mémard], Plan des terrasses toitures / anonyme. Aix-les-Bains, [1907]. Ech. 1 : 50. 1tirage de plan ; 42 x 63 cm (AC Aix-les-Bains. 201 W 14)

Adduction des eaux du lac du Bourget. Ville d'Aix-les-Bains. Usine municipale de Mémard et plan d'ensemble / G. Munier, dessinateur. Aix-les-Bains, 1918. Ech. 1 : 100. 1 plan : calque. ; 32 x 120 cm (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 209)

Adduction des eaux du lac du Bourget. Ville d'Aix-les-Bains. Usine municipale de Mémard et plan d'ensemble / G. Munier, dessinateur. Aix-les-Bains, 1918. Ech. 1 : 100. 1 plan : calque. ; 32 x 120 cm (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 209)

Adduction des eaux du lac du Bourget. Ville d'Aix-les-Bains. Usine municipale de Mémard et plan d'ensemble / G. Munier, dessinateur. Aix-les-Bains, 1918. Ech. 1 : 100. 1 plan : calque. ; 32 x 120 cm (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 209)

Ville d´Aix-les-Bains. Service des eaux. Station de pompage à Mémard. Doublement de la conduite de refoulement. Aménagement de la salle des machines / anonyme. Aix-les-Bains, 12 novembre 1930. 1 tirage de plan ; 80 x 251 cm (AC Aix-les-Bains. 201 W 14)

Ville d´Aix-les-Bains. Service des eaux. Station de pompage à Mémard. Doublement de la conduite de refoulement. Aménagement de la salle des machines / anonyme. Aix-les-Bains, 12 novembre 1930. 1 tirage de plan ; 80 x 251 cm (AC Aix-les-Bains. 201 W 14)

Ville d´Aix-les-Bains. Service des eaux. Station de pompage à Mémard. Doublement de la conduite de refoulement. Aménagement de la salle des machines / anonyme. Aix-les-Bains, 12 novembre 1930. 1 tirage de plan ; 80 x 251 cm (AC Aix-les-Bains. 201 W 14)

[Inondations de 1944 à la station de pompage de Mémard, façade sud] / anonyme. Aix-les-Bains, 1944. 1 photogr. : noir et blanc ; 13 x 18 cm (AC Aix-les-Bains : 12Fi 9/02)

[Inondations de 1944 à la station de pompage de Mémard, maison du gardien] / anonyme. Aix-les-Bains, 1944. 1 photogr. : noir et blanc ; 13 x 18 cm (AC Aix-les-Bains : 12Fi 9/03)

[Inondations de 1944 à la station de pompage de Mémard, façade est] / anonyme. Aix-les-Bains, 1944. 1 photogr. : noir et blanc ; 13 x 18 cm (AC Aix-les-Bains : 12Fi 9/04)

[Inondations de 1944 à la station de pompage de Mémard, façade est, corps central] / anonyme. Aix-les-Bains, 1944. 1 photogr. : noir et blanc ; 13 x 18 cm (AC Aix-les-Bains : 12Fi 9/04)

[Inondations de 1944 à la station de pompage de Mémard, intérieur] / anonyme. Aix-les-Bains, 1944. 1 photogr. : noir et blanc ; 18 x 24 cm (AC Aix-les-Bains : 12Fi 9/12)


Annexes


ANNEXE 1
Caractéristiques de la station de pompage de Mémard (D'après : ANDRE Elisabeth. Une histoire d'eau potable à Aix-les-Bains. Arts et Mémoire, n° 44, février 2007)

Pompage de l´eau du lac dans la baie de Mémard :
L´eau du lac passait dans une crépine installée sur un chevalet à 3 mètres du fond pour éviter l´envasement, à 150 m de la rive et 30 m de profondeur ; elle arrivait par gravitation dans un puisard construit à l´intérieur de la station. Ensuite les électropompes entraient en action pour la refouler vers le réservoir de Corsuet. A Mémard, un indicateur de niveau permettait de savoir si le volume d´eau de ce réservoir était suffisant ; dans ce cas, il était nécessaire d´arrêter les pompes.
A l´origine, le volume d´eau à élever vers le réservoir de Corsuet, d´une capacité de 1830 m3, était de 50 l/s ; la conduite ascensionnelle faisait 150 m de long et 30 cm de diamètre.
La station était équipée d´un atelier de réparation et d´un pont roulant qui permettait le transport des appareils.
Différents groupes de pompes ont fonctionné dans la station de Mémard :
1909 : groupes de pompes 1 et 2 fonctionnant en parallèle et débitant 100 l/s (supprimés pour cause de vétusté avant 1951)
1925 : groupe 3 d´un débit de 70 l/s, puissance de 175 CV, à mise en marche automatique suivant les besoins.
1947 : groupe 4, capable de refouler 165 l/s, puissance de 380 CV, destiné à servir de pompage d´appoint en cas de panne des autres groupes (mise en marche automatique). Ce groupe d´électropompes Worthington fut fourni par la société V.I.M.I. (Vente et installations de matériels industriels), basée à Lyon. Il est entré en service en novembre 1947.
1952 : achat d´un nouveau groupe d´une puissance égale à celle du groupe acquis en 1947.

Pompage de l´eau dans la nappe phréatique de la moraine glacière de Mémard :
Dans les années 50, des sondages furent entrepris dans la moraine glaciaire longeant le lac, au voisinage de l´usine, afin de vérifier la théorie selon laquelle l´eau du lac, en s´infiltrant dans le sous-sol, se purifiait. Les essais de pompage ayant été concluants, un projet de construction d´un puits à côté de l´usine de pompage vit le jour. Un nouveau corps de bâtiment fut construit pour intégrer ce puits équipé de deux pompes, dites d´exhaure. Ces pompes, à axe vertical, fournies par la société V.I.M.I, prélevaient l´eau dans le puits pour l´amener dans un réservoir d´une contenance de 100 m3. Achevé en 1962, le puits fut baptisé puits Albert, prénom des deux ingénieurs, Nessi et Durand, qui avaient surveillé sa construction.
L´installation comprend un puits central en béton armé, de 2 m de diamètre intérieur et de 18 m de profondeur, dont le fond est obturé par un bouchon de béton, et 5 drains rayonnants, de 27 à 40 m de longueur, perforés à environ 1,20 m du fond. Ces drains, foncés horizontalement dans le terrain, sur 1 à 3 étages, à travers des ouvertures circulaires prévues à l´avance dans les parois du puits, sont munis à leur extrémité intérieure d´une vanne commandée de la salle des machines située au-dessus. Trois de ces drains se situent sous le lac où les terrains aquifères sont apparus les plus épais et les plus profonds.
La surface utile de captage de l´ouvrage dépasse 300 m². Le puits a atteint un débit de 210 l/s, son débit étant de 260 l/s maximum. Cette eau, pompée dans la nappe phréatique et envoyée au réservoir de Corsuet, servait de complément à l´eau des sources ; son cubage annuel était donc variable en fonction des besoins.

Illustrations


Fig. 1
Plans, coupe et élévations
Repro. Inv. F. Fouger
07 73 886 NUCB

Fig. 2
Plan
Repro. Inv. F. Fouger
07 73 870 NUCB

Fig. 3
Elévation principale
Repro. Inv. F. Fouger
07 73 887 NUCB

Fig. 4
Coupe
Repro. Inv. F. Fouger
07 73 888 NUCB

Fig. 5
Plan des terrasses
Repro. Inv. F. Fouger
08 73 745 NUCB

Fig. 6
Coupe transversale
Repro. Inv. F. Fouger
07 73 846 NUCB

Fig. 7
Détail de façades
Repro. Inv. F. Fouger
08 73 744 NUCB

Fig. 8
Plan de la salle des machines avant transformation
Repro. Inv. F. Fouger
08 73 748 NUCB

Fig. 9
Plan de la salle des machines
Repro. Inv. F. Fouger
08 73 747 NUCB

Fig. 10
Coupe AB de la salle des machines
Repro. Inv. F. Fouger
08 73 746 NUCB

Fig. 11
Plan
Repro. Inv. F. Fouger
08 73 743 NUCB

Fig. 12
Inondations, vue de trois-quart droit
Repro. Inv. F. Fouger
07 73 843 NUCB

Fig. 13
Inondations, vue de trois-quart gauche
Repro. Inv. F. Fouger
07 73 841 NUCB

Fig. 14
Inondations, vue de la partie centrale
Repro. Inv. F. Fouger
07 73 844 NUCB

Fig. 15
Inondations, bâtiment à droite de la station
Repro. Inv. F. Fouger
07 73 842 NUCB

Fig. 16
Salle des pompes
Repro. Inv. F. Fouger
07 73 845 NUCB

Fig. 17
Vue d'ensemble : façades ouest sur le lac
Phot. Inv. D. Harreau
15 73 933 NUCA

Fig. 18
Vue d'ensemble : façades est
Phot. Inv. D. Harreau
15 73 934 NUCA

Voir

: Réservoir de Corsuet
inclus dans : Secteur urbain de la baie de Mémard
aire d'étude de référence : Généralités

Région Rhône-Alpes / Service Régional de l'Inventaire du Patrimoine Culturel / Ville d'Aix-Les-Bains. Chercheur(s) : Jazé-Charvolin Marie-Reine; Lagrange Joël; Gaitaz Amandine; Copyrights © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel, 2007; © Ville d'Aix-les-Bains, 2007; Renseignements : Service Veille & Documentation de la Région Rhône-Alpes, 1, esplanade François Mitterrand, CS20033, 69269 LYON Cedex 02.

Document produit par "Générateur Gertrude", application créée par © ALTEARCH-MEDIATION et © OBJESTIC

       
   
 
Informations Légales   Contact