Accueil  -  Dossier électronique  -  Localiser sur la carte  -   Visite virtuelle  -   Liens  -   Qui sommes nous ?  -   Recherche :
Aix-les-Bains, Centre historique, Maurice Mollard (place), Château fort, puis château, actuellement hôtel de ville
Inventaire général du patrimoine culturel

Rhône-Alpes, Savoie

Aix-les-Bains, Centre historique, Maurice Mollard (place)

Château fort, puis château, actuellement hôtel de ville

Type de dossier : individuel Monographie
Date de l'enquête : 2005

"

Références documentaires

Référence de la même oeuvre dans le domaine MH : PA00118171

Désignation

Dénomination : château fort ; château ; hôtel de ville
Destinations successives et actuelles de l'édifice : hôtel de ville

Compléments de localisation

Référence(s) cadastrale(s) : 1728 271 p. ; 1879 D 549 p. ; 2005 CD 33
Numéro INSEE de la commune : 73008
Aire : Aix-les-Bains
Milieu d'implantation : en ville

Historique

Commentaire historique : Les origines du château d´Aix ne sont pas précisément connues. Dans une charte du 24 avril 1011, le roi de la Bourgogne transjurane, Rodolphe, donne la villa d'Aix à sa femme en précisant qu'elle est sedem regalem, siège royal. L´appellation sedem regalem fait allusion au statut royal de la villa, hérité sans doute du fisc carolingien. On peut supposer la présence d´une aula royale, vraisemblablement une résidence, peut-être installée dans les murs de l´ancien temple romain encore debout.
Un siècle plus tard, en 1172, Aix fait partie des biens du comte Humbert III de Savoie, dit Humbert le Bienheureux. C'est la famille de Savoie qui inféode la seigneurie, peut-être dans un premier temps à une famille d'Aix, puis à la famille de Seyssel qui apparaît dans les textes pour la première fois en 1235. La construction d´un donjon carré, souvent appelé tour dans les documents d´époque moderne, est vraisemblablement l'oeuvre d'un membre de la famille de Seyssel. Elle peut être rattachée à la deuxième moitié du XIIe ou à la première moitié du XIIIe, à en juger par les photographies de l´édifice réalisées avant sa démolition en 1873. Le château d'Aix est mentionné pour la première fois en juin 1308, comme lieu de signature d'un acte de vente de biens à Guillaume de Seyssel.
Au XIXe siècle, le château s´appuyait sur le rempart de la ville, côté sud, et avait sa propre enceinte bordée d'un fossé sur les autres côtés. Il était protégé, à l'ouest, par une tour carrée, appelée tour de la Muraille, et par un donjon à l'est. Ce dernier s'est peut-être substitué au temple réutilisé plus anciennement afin de répondre à des exigences militaires et ostentatoires plus fortes. Lors des fouilles réalisées en 1988, les vestiges archéologiques de ce premier château se révélèrent pauvres ; seules des traces de l´enceinte et du donjon, détruit en 1873, furent mises au jour, sans cependant qu'elles puissent être datées. Néanmoins, des fondations de murs et des tessons de céramique du XIe siècle ont été repérés à l'est du temple.
En 2005, une analyse dendrochronologique de plusieurs poutres du plafond conservé au rez-de-chaussée actuel du corps de logis propose de dater l´abattage des bois autour de l´année 1400. La deuxième moitié du XIVe siècle et la première du XVe correspondent à une période faste pour la famille de Seyssel, dont le rôle auprès du comte de Savoie est toujours aussi éminent. D´après les archives de la famille de Seyssel, la réalisation de l'escalier d´honneur a été effectuée en une seule campagne pour la baronne Isabeau de la Roche-Andry (ou Roche-Chandry), après 1571, date de son mariage avec François de Seyssel. Il menait à une petite chapelle, construite au second étage. Des travaux sont également mentionnés sur la tour de la muraille au XVIIe siècle : Louis de Seyssel fit percer quatre fenêtres et construire un escalier pour accéder au premier étage. La famille de Seyssel y conservait alors ses archives. Cette tour fut détruite au XVIIIe siècle. A cette époque, l'édifice, qui comportait des communs, était fréquemment affermé avec les revenus du marquisat d´Aix. Le château proprement dit comprenait alors deux appartements à l´étage. Un acte dressé le 25 février 1757 nous informe de dégâts importants commis par les troupes espagnoles entre 1742 et 1748.
En 1793, le château est devenu hôpital militaire. En 1794, les mâchicoulis de la tour, vraisemblablement le donjon, furent démolis ainsi que le crénelage de l'enceinte. Le château servit aussi de logement aux militaires en cure, avant d´être vendu à un particulier. Ce dernier le loua aux soeurs de Saint-Joseph, en 1813, pour l'établissement de l´hospice municipal fondé par la reine Hortense. En 1821, le château fut racheté par le marquis Thomas de Seyssel d'Aix qui loua le rez-de-chaussée et le premier étage, en 1824, à la Société du Cercle nouvellement créée. Il fut alors transformé en Casino suivant les plans de l´architecte Mélano. Le corps de logis fut prolongé à l'est pour créer une salle de bal à l´italienne surmontée d'appartements et fut également agrandi à l'ouest pour y abriter une bibliothèque et une orangerie entre 1832 et 1849. Le temple de Diane fut momentanément transformé en théâtre.
En 1866, la Ville acheta le château pour y installer l'hôtel de ville ; à cette occasion des travaux d'aménagement furent entrepris. Le percement des ouvertures dans la façade est du corps de logis, partie pourtant ajoutée peu de temps auparavant, a provoqué l´écroulement de la façade en question et la nécessité de sa réfection complète. L'architecte de la ville a pris grand soin de réaliser les nouvelles ouvertures en respectant le style des fenêtres à croisée de l'escalier.
Par la suite, les aménagements intérieurs entraînèrent le déplacement de cloisons et le percement de nouvelles ouvertures : en 1882, deux fenêtres furent ouvertes dans la façade sud pour éclairer les bureaux du maire et le secrétariat et des cloisons furent abattues au premier étage pour aménager la salle du conseil municipal. En 1888, la création d'un logement pour l´architecte de la ville, au second étage, nécessita le percement de nouvelles baies. En 1908, un incendie détruisit les combles et détériora le plancher du second étage. En 1921, ce dernier fut donc changé. L'architecte Jules Pin aîné, à qui fut confié la restauration, étudia la possibilité de transférer les services administratifs pour laisser la place à un musée-bibliothèque. Le projet n´aboutit pas, faute de financement, et les services communaux réinvestir l´édifice. Le cloisonnement intérieur fut une nouvelle fois modifié en 1926. Des bureaux remplacèrent le hangar aux pompes installé au rez-de-chaussée. En 1932, la salle du conseil fut agrandie et décorée de boiseries qui sont conservées aujourd´hui.
En 1967, lors de la restauration de la façade sud, des encadrements de baies du second étage et la dalle du balcon du premier étage furent remplacés. En 1972, le rez-de-chaussée qui abritait le commissariat de police fut transformé, suivant les plans de Georges Noiray, pour recevoir les services de l´Etat civil et, en 1974, la ville fit entièrement décorer et remeubler la salle du conseil municipal en style Louis XIII. En 1978, la grille en fer forgé située à l'entrée de la tour d'escalier fut remplacée par une porte, puis, en 1979, toutes les menuiseries extérieures furent refaites, et les façades nord, est et ouest ravalées.
En 1988, la ville a effectué le ravalement de la tour d'escalier et, depuis 1990, les études se succèdent pour la réfection intérieure de cet escalier.
Datation(s) principale(s) : 11e siècle ; 15e siècle ; 16e siècle ; 17e siècle ; 19e siècle
Date(s) : 1400
Justification de la datation : datation par source
Auteur(s) : Mélano Ernest (architecte)
Justification de l'attribution : attribué par source

Description

Commentaire descriptif : De l'édifice d'origine composé de plusieurs bâtiments, donjon, cour et basse-cour, entourés d'une enceinte avec tour, ne subsistent que l'ancien corps de logis auquel est accôté, au nord, une tour d'escalier hors-oeuvre, de plan carré, construite en grand appareil de calcaire blanc.
Le corps de logis, de plan rectangulaire allongé, a été prolongé vers l'ouest, mais l'ancien mur extérieur, très épais, est encore visible à l'intérieur. Ce corps de logis a été également relié au temple de Diane, situé à sa droite, derrière la tour d'escalier, pour créer une circulation à chaque niveau. Enfin l'ensemble a été agrandi par l'adjonction au nord-est, dans l'angle formé par la tour et le temple, d'un corps de bâtiment de deux étages dont la façade reprend l'ordonnancement et les modénatures des parties anciennes. Sur son élévation latérale droite, aveugle, a été placée une baie gothique provenant de l'ancienne église.
L'ancien corps de logis, construit dans sa plus grande partie en moellons assisés, compte un sous-sol, un rez-de-chaussée, deux étages carrés et un comble à surcroît, couverts d'un toit à longs pans en ardoise. Ses façades sont percées de baies à meneau et traverse et encadrements à moulures prismatiques, disposées en travées. La porte d'entrée, sur le pignon oriental est en accolade.
La tour d'escalier, construite en moyen appareil de calcaire, est couverte d'une flèche carrée, à égoût retroussé, en ardoise. Sa façade principale présente deux travées d'ouvertures semblables à celles du corps de logis, dont une porte en accolade. A l'intérieur, l'escalier à quatre noyaux, se développe autour d'un jour carré, sur toute la hauteur de la cage couverte d'une voûte d'ogives. Les noyaux sont constitués de colonnettes superposées et des voûtes d'ogives supportent les onze paliers carrés et les volées droites de quatre ou cinq marches chacune.
Matériau(x) de gros-oeuvre et mise en oeuvre : calcaire
Matériau(x) de couverture : ardoise ; zinc en couverture
Vaisseau(x) et étage(s) : sous-sol ; rez-de-chaussée ; 2 étages carrés ; comble à surcroît
Type et nature du couvrement : voûte d'ogives
Type de la couverture : toit à longs pans ; croupe ; flèche carrée
Emplacement, forme et structure de l'escalier : escalier hors-oeuvre : escalier de type complexe, en maçonnerie
Technique du décor : sculpture
Représentation : colonne ; accolade ; armoiries

Intérêt de l'oeuvre

Date(s) et nature de la protection MH : classé MH partiellement : 1890 08 07 et 1982 12 11
Précisions sur la protection : Escalier d'honneur classé MH par arrêté du 7 août 1890 et ensemble du bâtiment à l'exception de l'aile nord classé MH par arrêté du 11 décembre 1982.
Intérêt de l'oeuvre : à signaler

Situation juridique

Statut de la propriété : propriété de la commune


Vue générale
Phot. Inv. F. Fouger
05 73 0544 NUCA


Documentation

Documents d'archives

AD Savoie : B 5181. Ascensements de la ferme d´Aix à Domenget, 1647-1741.

AD Savoie. 6 E 12215. Minutes de maître Degallion. Devis des réparations à faire aux bastiments dépendant du château d'Aix, 26 mars 1727.

AD Savoie. 6 E 10259. Acte notarié, maître d'Albane, notaire à Saint-Jean-de-Maurienne. Vente à monsieur le marquis Thomas Seyssel d´Aix demeurant à Turin par madame la baronne Anne-Marie Claudine Brunet née Bedat de Saint-Jean-de-Maurienne, 24 juillet 1821.

AD Savoie. 2 O 277. Bâtiments communaux. Travaux d'entretien. Réparations à la mairie, 1866-1932.

AC Aix-les-Bains. 5 N 1. Vente de biens d'émigrés. Devis estimatif des objets à démolir et des ouvrages à reconstruire aux ci-devant château et clocher de l´église d´Aix, 8 mars 1794.

AC Aix-les-Bains. 1 O 151, n° 20. Autorisations de voirie. Requête de Chiron Claude à propos des limites de propriété de sa cour, 7 juin 1870.

AC Aix-les-Bains : 1 M 1. Dossier hôtel de ville, 1866-1937.

AC Aix-les-Bains : 1 M 2. Dossier hôtel de ville, 1937-1978.

AC Aix-les-Bains : 1 M 3. Dossier hôtel de ville, 1978-1983.

AC Aix-les-Bains : MS 7, pièce 65. Procès-verbal d'apposition des scellés sur les titres et papiers délaissés par feu le seigneur marquis d'Aix, 17 mai 1660 [copie par Mouxy de Loche].

AC Aix-les-Bains : MS 7, pièce 66. Contrat de partage des terres et seigneuries que possédait feu Maurice de Seyssel, 11 juillet 1670 [copie par Mouxy de Loche d´un manuscrit des archives de la famille de Seyssel].

Documents figurés

Château d'Aix aménagé en 1825 par la Société du Cercle. Plan du rez-de-chaussée. Plan de l'étage. D'après un plan dressé par Mr Trivelli, architecte / [S.n.]. Chambéry : A. Perrin, 1881. Ech. 1 : 200 ; 1 plan : lithogr.
Dans : Histoire d´Aix-les-Bains / Mouxy de Loche Jules de, vol. 1, p. 320-321.

Repro. Inv. F. Fouger
09 73 0712 NUCB
Ville d´Aix-les-Bains. Projet de reconstruction de la façade levant du château acquis par la ville d´Aix-les-Bains. [Elévation] / Grisard, architecte. 29 octobre 1866. Echelle 1 :100. Calque toilé; 45 x 67 cm. (AD Savoie : 2 O 277).
Repro. Inv. F. Fouger
06 73 0699 NUCB
Ville d´Aix-les-Bains. Projet d'appropriation et d'installation des divers services municipaux dans le château acquis par la ville d´Aix-les-Bains. [plan du rez-de-chaussée] / Grisard, architecte. 29 octobre 1866. Echelle 1 : 200. Calque toilé ; 90 x 60 cm. (AD Savoie : 2 O 277).
Repro. Inv. F. Fouger
06 73 0696 NUCB
Ville d´Aix-les-Bains. Projet d'appropriation et d'installation des divers services municipaux dans le château acquis par la ville d´Aix-les-Bains. [plan du 1er étage] / Grisard, architecte. 29 octobre 1866. Echelle 1 : 200. Calque toilé ; 89 x 60 cm. (AD Savoie : 2 O 277).
Repro. Inv. F. Fouger
06 73 0697 NUCB
Ville d´Aix-les-Bains. Projet d'appropriation et d'installation des divers services municipaux dans le château acquis par la ville d´Aix-les-Bains. [plan du 2e étage] / Grisard, architecte. 29 octobre 1866. Echelle 1 : 200. Calque toilé ; 89 x 60 cm. (AD Savoie : 2 O 277).
Repro. Inv. F. Fouger
06 73 0698 NUCB
Projet d´appropriation et d´installation des divers services municipaux dans le Château acquis par la ville d´Aix-les-Bains. Plan du rez-de-chaussée / Grisard (architecte). Aix-les-Bains, 28 février 1867. Ech. 1 : 100. 1 plan : encre et coul. ; 52 x 43 cm (AC Aix-les-Bains : 1 M 1.
Repro. Inv. F. Fouger
05 73 0713 NUCB
Ville d´Aix-les-Bains. Projet d´appropriation et d´installation des divers services municipaux dans le château acquis par la ville d´Aix-les-Bains.. [Plan du 1er étage] / Grisard, architecte. 28 février 1867. Echelle 1 : 100. Calque toilé, encre ; 57 x 43 cm. (AD Savoie : 2 O 277).
Repro. Inv. F. Fouger
06 73 0700 NUCB
Projet d´appropriation et d´installation des divers services municipaux dans le Château acquis par la ville d´Aix-les-Bains. Plan du 2ème étage / Grisard (architecte). Aix-les-Bains, 28 février 1867. Ech. 1 : 100. 1 plan : encre et coul. ; 52 x 43 cm (AC Aix-les-Bains : 1 M 1).
Repro. Inv. F. Fouger
05 73 0712 NUCB
Projet de restauration de la mairie d´Aix-les-Bains / Grisard (architecte). Aix-les-Bains, 1 septembre 1881. Ech. 1 : 100e. 1 plan : encre et coul. ; 39 x 48 cm (AC Aix-les-Bains : 1 M 1).
Repro. Inv. F. Fouger
05 73 0711 NUCB
Hôtel de ville d´Aix-les-Bains. Projet d´installation d´un logement au 2e étage / Jules Pin aîné (architecte). Aix-les-Bains, 5 septembre 1888. Ech. 1 : 100. 1 plan sur calque ; 38 x 30 cm (AC Aix-les-Bains : 1 M 1).
Repro. Inv. F. Fouger
05 73 0710 NUCB
Ville d'Aix-les-Bains. Projet d'aménagement et de restauration intérieure à l'hôtel de ville, [plan du 1er étage] / J. Pin aîné, architecte. Aix-les-Bains : 15 mars 1906. Ech. 1:100. 1 tirage de plan ; 63 x 51 cm. (AD Savoie. 2 O 277).
Repro. Inv. F. Fouger
06 73 0701 NUCB
Ville d'Aix-les-Bains. Projet d'aménagement et de restauration intérieure à l'hôtel de ville, [plan du 2e étage] / J. Pin aîné, architecte. Aix-les-Bains : 15 mars 1906. Ech. 1:100. 1 tirage de plan ; 62 x 52 cm. (AD Savoie. 2 O 277).
Repro. Inv. F. Fouger
06 73 0702 NUCB
Ville d´Aix-les-Bains. Projet d´installation provisoire des bureaux de la mairie dans l´ancien château des Marquis d´Aix. Plan du rez-de-chaussée / J. Pin aîné. Aix-les-Bains, 28 décembre 1906. Ech. 1 : 100. 1 plan sur calque ; 59 x 43 cm (AC Aix-les-Bains : 1 M 1).
Repro. Inv. F. Fouger
05 73 2031 NUCB
Ville d´Aix-les-Bains. Projet d´installation provisoire des bureaux de la mairie dans l´ancien château des Marquis d´Aix. Plan du 1er étage / J. Pin aîné. Aix-les-Bains, 28 décembre 1906. Ech. 1 : 100. 1 plan sur calque ; 59 x 46 cm (AC Aix-les-Bains : 1 M 1).
Repro. Inv. F. Fouger
05 73 2030 NUCB
Marché de gré à gré pour restauration des bureaux du 2e étage / J. Pin. Aîné, architecte. 14 août 1911. Echelle 1 : 10. Tirage de plan sur papier (AD Savoie : 2 O 277).
Ville d'Aix-les-Bains. Projet de restauration et d'aménagement de l'hôtel de ville / Jules Pin aîné. 10 mai 1921. Echelle 1 : 100. Tirage de plan sur papier (AD Savoie : 2 O 277).
Repro. Inv. F. Fouger
06 73 0691 NUCB
Ville d'Aix-les-Bains. Projet de restauration du plancher du 2e étage de l'hôtel de ville / Jules Pin aîné. 10 mai 1921. Echelle 1 : 50. Tirage de plan sur papier ; 48 x 72 cm. (AD Savoie : 2 O 277).
Repro. Inv. F. Fouger
06 73 0690 NUCB
Ville d´Aix-les-Bains-les-Bains. Services municipaux dans le château des marquis d´Aix-les-Bains. Plan du 2e étage / Francis Crochon, architecte. 30 septembre 1926. Echelle 1 : 100. Tirage de plan sur papier ; 58 x73 cm.(AD Savoie : 2 O 277).
Repro. Inv. F. Fouger
06 73 0703 NUCB
Ville d´Aix-les-Bains. Château des marquis d´Aix-les-Bains. Services municipaux du 2e étage [Plan des travaux d´aménagement des bureaux] / Francis Crochon architecte. 19 mars 1930. Echelle 1 : 50. Tirage de plan sur papier ; 77 x 60 cm.(AD Savoie : 2 O 277).
Repro. Inv. F. Fouger
06 73 0704 NUCB
Ville d´Aix-les-Bains. Agrandissement de la salle du conseil. [Elévation des panneaux et plan d´ensemble] / Francis Crochon, architecte. 8 juillet 1932. Echelle 1 : 50 et 1 : 10. Tirage sur papier ; 110 x 153 cm. (AD Savoie : 2 O 277).
Repro. Inv. F. Fouger
06 73 0695 NUCB
Ville d´Aix-les-Bains : Hôtel de ville. Aménagements du rez-de-chaussée / Georges Noiray (architecte). Aix-les-Bains, 4 février 1972. 1 tirage de plan : 41 x 100 cm (AC Aix-les-Bains : 1 M 1).
Repro. Inv. F. Fouger
05 73 2032 NUCB
Savoie. Aix-les-Bains. Hôtel de ville. Façades / Jean-Gabriel Mortamet (architecte). Lyon, 21 novembre 1978. Ech. inconnue. 1 tirage de plan ; 35 x 155 cm (AC Aix-les-Bains : 1 M 3).
Repro. Inv. F. Fouger
05 73 2037 NUCB
[Plan masse du château restitué d´après les fouilles archéologiques] / Alain Canal. Lyon, 1988. 1 diapositive : coul. ; 5 x 5 cm (AC Aix-les-Bains : 2Fi 3/1437).
Repro. Inv. F. Fouger
05 73 0724 NUCB
[Escalier de l´hôtel de ville], plan du rez-de-chaussée et coupe AA / Alain Tillier (architecte en chef des monuments historiques). Lyon, 1990. 1 tirage de plan ; 29 x 42 cm. Dans Tillier Alain, pl. I.
Repro. Inv. F. Fouger
05 73 0715 NUCB
[Escalier de l´hôtel de ville], plan au niveau et coupe BB / Alain Tillier (architecte en chef des monuments historiques). Lyon, 1990. 1 tirage de plan ; 29 x 42 cm. Dans Tillier Alain, pl. II.
Repro. Inv. F. Fouger
05 73 0717 NUCB
Cour du château / Prosper Dunant, del. ; P Lievremont, sculpt. Aix-les-Bains, [début XIXe siècle]. 1 est. : lithographie ; 15 x 24 cm (AC Aix-les-Bains : LDB9).
Repro. Inv. F. Fouger
05 73 0720 NUCB
Château d'Aix / Castellan Antoine-Laurent. [S.l.], 1829. 1 dess : crayon, lavis ; 21,4 x 17,5 cm.
Dans : [Vues des Alpes] / Castellan Antoine-Laurent.

Repro. Inv. F. Fouger
05 73 2070 NUCB
La cour du cercle / anonyme. Paris : lithographie De Martenot et De La Motte, 1832. 1 est. : lithographie ; 14 x 22 cm (AC Aix-les-Bains : 15Fi 644).
Repro. Inv. F. Fouger
05 73 0719 NUCB
Grand salon du cercle royal d´Aix-les-Bains. Savoie. Soirée des dimanche / Eugène Piante (lithographe). Turin : lithographie Doyen et Cie, 1845. 1 est. : lithographie ; 34 x 54 cm (AC Aix-les-Bains LDC15, p. 20).
Repro. Inv. F. Fouger
05 73 0709 NUCB
Café-Restaurant de l'Ancien Cercle tenu par Favre. [Encart publicitaire] / Aix-les-Bains : Bachet, 1862. 1 impr. : n. et b. ; 16 x 10 cm.
Dans L'indispensable ou guide de l'étranger à Aix-les-Bains, p. 27.

Repro. Inv. F. Fouger
11 73 0661 NUCB
Escalier de l´ancien château d´Aix-les-Bains (Savoie) / Petitgrand, del. Paris : héliogravure Chavet, [début XXe siècle]. 1 est. : Héliogravure ; 32 x 46 cm (AC Aix-les-Bains : 15Fi 107).
Repro. Inv. F. Fouger
05 73 0708 NUCB
Escalier de l´ancien château d´Aix / [Comte de Turpin de Crissé]. Paris, 1810. 1 est. : sépia ; 11 x 15 cm. Dans : Album de voyage de l´impératrice Joséphine en Savoie et en Suisse 1810, pl. 1.
Repro. Inv. F. Fouger
05 73 0721 NUCB
[Chevet de l´ancienne église et donjon du château vus du sud-est] / anonyme. Aix-les-Bains, [Avant 1873]. 1 photogr. : noir et blanc ; 18 x 24 cm. (AC Aix-les-Bains : 11Fi 1115).
Repro. Inv. F. Fouger
05 73 0367 NUCB
[L´hôtel de ville dans les années 30] / G. Brun. Aix-les-Bains, [vers 1930]. 1 photographie : n et b ; 13 x 16 cm (AC Aix-les-Bains : 12Fi 6/223).
[Fouilles archéologiques de la place pour construction du parking souterrain] / anonyme. Aix-les-Bains, 1988. 1 diapositive : coul. ; 5 x 5cm (AC Aix-les-Bains : 2Fi 3/1447).
Repro. Inv. F. Fouger
05 73 0725 NUCB
109. Aix-les-Bains. Portail de l´Hôtel de ville. Aix-les-Bains : G. Brun, [début XXe siècle]. 1 carte postale : noir et blanc ; 9 x 13 cm (AC Aix-les-Bains : cp 11/21).
Repro. Inv. F. Fouger
05 73 0722 NUCB
296. Aix-les-Bains (Savoie). L´Hôtel de ville. [Chambéry] : Grimal, [début XXe siècle]. 1 carte postale : noir et blanc ; 9 x 13 cm (AC Aix-les-Bains : cp 11/19).
Repro. Inv. F. Fouger
05 73 0332 NUCB
369. Aix-les-Bains. L´hôtel de ville. Strasbourg : CAP, [1935]. 1 carte postale ; 9 x 13 cm (AC Aix-les-Bains : cp 11_16).
Phot. Inv. F. Fouger
05 73 0627 NUCB
[La salle du conseil municipal] / anonyme. Aix-les-Bains, [1999]. 1 photogr. : coul. ; 9 x 13 cm (AC Aix-les-Bains : 12Fi 12/127).
Repro. Inv. F. Fouger
05 73 0723 NUCB

Bibliographie

BRUCHET, M. Communication sur une charte de Rodolphe III, roi de Bourgogne, portant donation à la reine Ermengarde de la villa d'Aix et autres lieux . 24 avril 1011. Mémoires et documents de la Société savoisienne d'Histoire et d'Archéologie. Chambéry : 1895, t. XXXIV, p. LX-LXI.

CANAL, Alain. Aix-les-Bains. Fouille de sauvetage du parking souterrain de la place Maurice Mollard. Rapport de fouille. Lyon : DRAC Rhône Alpes, 1988-1989. Multigr. : ill. ; 21 cm.

DARNAS, Isabelle. Le château d'Aix-les-Bains. Analyse historique et architecturale. Arts et Mémoire, n° 52, novembre 2008, p. 2-15.

FORTIS, comte de. Voyage statistique et pittoresque à Aix-les-Bains ou journal d´Amélie. Chambéry : Puthod, 1830. 2 t. 422-428 p. : ill. ; 23 cm, p. 401-403.

MOUXY DE LOCHE Jules de Histoire d´Aix-les-Bains. Chambéry : Imprimerie savoisienne, 1898. 2 vol. : ill. ; 21 cm.

PILOT. Communication sur la charte de 1011 des Archives de l'Isère, portant donation par le roi Rodolphe III à sa femme Ermengarde de terres situées en Savoie et en Suisse. Mémoires de l'Académie de Savoie. Chambéry : 1851, 2e série, t. I. [Rectification du texte publié en 1833 par Cibrario et Promis], p. 40-41.

RESIE, Comte de. La Savoie : Voyage à Chambéry et aux eaux d'Aix. Lyon : Maison, 1847. 320 p. : ill. ; 23 cm, p. 268.

TILLIER, Alain. Département de la Savoie. Ville d´Aix-les-Bains. Hôtel de ville d´Aix-les-Bains. Restauration de l´escalier d´honneur. Etude préalable. Lyon : 1990. 19 p. multigr. ; 29 cm. (AC Aix-les-Bains : Br).

TURPIN DE CRISSE, Comte de. Album de voyage de l´impératrice Joséphine en Savoie et en Suisse. 1810. Rueil-Malmaison : édition de la Malmaison, 1986. 64 p. : ill. ; 17 cm (AC Aix-les-Bains : A2679).



Annexes

  1. ANNEXE 1
    Extrait du contrat de partage des terres et seigneuries que possédait feu Maurice de Seyssel de la Chambre, marquis d´Aix, etc. entre Claude Alexandre de Faulchier de Genève, marquis de Lullin, Jacques d´Allinge marquis de Coudrée et demoiselle Marguerite fille de Philippe Eugène d´Achay, baron de Montferrant. Fait à Chambéry le 11 juillet 1670
    Pièce n° 66 des documents manuscrits copié par Mouxy de Loche dans les archives de la famille de Seyssel. (AC Aix-les-Bains : MS 7)


    (folio 23 verso) Plus visitte faitte des peintures, vittres estant dans la chappelle dépendant du chasteau d´Aix porté par prix fait du cinquième janvier mil six cents et dix huict, signé Dubois ; lieu égard que lesdittes vittres se sont trouvé rompues en deux endroits ; et les paniers de files d´archal minses avons réduit le prix pourté par ledit prix fait et de celluy du seize décembre mil six cent et dix neuf a la somme de cent trente trois florins quattre sols icy tirés a 6 florins huict sols piece

    (folio 24) Plus visitte faitte du toist sur la grande tour d´Aix, couvert d´hardoises donné à faire a prix fait à Aymar Gaudin, et a faire a prix fait par contract du quattrième aoust mil six cent neuf signé Duboys. Les charpentiers ont estimé tous les mattériaux fournis pour ledit toist, compris les clous, crosses, hardoises, a la somme de sept cents vingt neuf florins, dix sols ; lesquels mattériaux consistent en huict saules, seize colonnes, deux sommiers, quattre arbarestiers, un bachelard, quattre grandes gardes, cinquante neuf pettittes gardes, quattre panes, quattre corniches, cinq chevrons de cinq toises servant de sableuses, six douzaines de chevrons, cinquante deux florins crosses, douze charrettes d´Aix, un millier et demy de clous mal taillés, deux mille neuf cents hardoises des grandes, et cinq milles huict cents clous d´hardoises, auxquels sept cents vingt-neuf florins, dix sols, joinct trois cents florins pourtés par le susdit prix fait avec cinq florins auxquels le barril de vin promis et par le mesme prix fait a esté évalué, - fait en tout la somme de mille trente cinq florins et huict sols

    Plus visitte faitte sur le toit fait sur la grande salle du chasteau d´Aix, couvert d´hardoises, donné à faire a prix fait par dame Isabeau de Rochechandry mère dudit Louys ainsy que par contrat du trentième novembre mil cinq cent nonante trois signé Bugnet. Les charpentiers ont estimé tout les mattériaux fournis pour ledit toict, compris les clous, crosses et hardoises, en l´estat que le tout est présentement à la somme de huict cents quarente quattre florins, sept sols

    Plus visitte faitte à la tour de la muraille qu´a esté faitte du costé de bize pour refaire la grotte où on tenoit autrefois les papiers dans ledit chasteau d´Aix. Les massons ont rapporté pouvoir y avoir dix toises de muraille refaitte qu´ils ont estimé seize florins la toise, que fait la somme de cent soixante florins

    Plus visitte faitte d´un bastiment fait à plain chasteau d´Aix pour soustenir un couvert d´hardoise d´un autre bastiment qui va sur les commodités, et du bastiment, soit couvert sur la galerie donné à faire a prix fait, ainsy que par contrat du quinze avril 1585. Les maistres charpentiers ont estimé les mattériaux, compris les clous, crosses et hardoises et le prix porté par le prix fait a la somme de deux cents septante florins huict sols

    (folio 25) Plus icy tirée la somme de trente cinq florins moitié de septante, a laquelle somme a esté estimé par les massons l´anglerie faitte au plain chasteau a forme de la mémoire du prix fait de main privée qu´en a esté baillé par Me Boursier par luy signé et par Me Pichat et Girod, du 23 février 1644

    (folio 25) Plus est icy tirée la somme de neuf milles six cents soixante deux florins a laquelle les massons ont évalué les degrés du chasteau d´Aix depuis le premier estage en haut, sçavoir : sept cents ducattons pour les sept arcades en façon de bonnet supportant les degrés, compris le baston et le pillier, mille et cinquante florins pour les vingt six degrés et les cinq plattes formes estant sur lesdittes arcades, deux milles huict cents trente cinq florins, pour vingt-deux toises et demy de muraille de cadettes de roc a raison de cent vingt six florins la toise, trois cents trente, six florins pour deux croisées de fenestres de roc estant audit degré, estimé huict pistolles d´Espagne la piece ; autre trois cents trente six florins pour quattre autres fenestres simples, mesme pierre de roc, estant audit degré, estimé quattre pistoles la piece, cent florins pour la voûte, et l´autel de la chappelle estant au dessus dudit degré, cent et cinq florins pour une porte de roc de l´espaisseur de quattre pieds, faittes au mesme degré ; lequel degré on prétend que la dame de Rochechandry aye fait faire, et avoir esté sur ce rapporté enqueste par examen [a conservé mémoire]

    (folio 25 verso) Plus est icy tiré la somme de six cents cinquante sept florins deux sols a laquelle ont esté évalués les matériaux du couvert fait sur ledit degré, compris les ardoises, clous, nonante six feuilles de fer blanc, chèvres girouettes et la dague

    (folio 26) Plus est icy tirée la somme de quarante florins un sol, moytié de huictante sols pour les réparations faittes par Me Louys de Seyssel pendant son mariage dame de Grammont au collombier dépendant du chasteau d´Aix, suivant l´estimation faitte par les charpentiers ; l´autre moytié tiré sur l´hoirie de ladite dame de Grammont

    Plus est icy tiré la somme de trois cents septante quattre florins, onze sols pour la valeur en l´estat présent du degré de pierre de roc fait pour aller au premier plancher de la grande tour de la muraille qui soustient ledit degré et parappet fait audessus de la voûte fait soubs lesdits degrés ; et porte de bois et ferrures y estant ; et pour le toit couvert d´hardoises estant sur ledit degré

    Plus est icy tirée la somme de cent trente florins six sols pour la moytié de deux cents soixante un florins, valeur de quattre grandes fenestres de roc faittes a la grande tour pendant le mariage de la dame de Grammont, et huict barres de fer que l´on a jugé peser quarante huict livres, l´autre moytié ayant esté tiré en l´hoirie de la dame de Grammont, et huict barres de fer que l´on a jugé peser quarante huict livres, l´autre moytié ayant esté tiré en l´hoirie de la dame de Grammont

    (folio 27) Plus est icy tirée la somme de quattre cents florins pour la valeur du membre de Siltour scittué dans l´encloz du plain du chasteau d´Aix, acquis par François de Seyssel de Claude Amé Challey par contract du treize avril 1587, signé Alliod, a tout estimé présentement par ce, et de cense annuelle dix florins par année

    Plus est icy tiré la somme de cent quarante florins pour la valeur du jardin acquis rière Aix au devant le plain chasteau d´Aix de Louys Chapperon par contrat du 21 novembre 1608, signé de Palmaz que l´on a jugé estre de revenu de six florins annuels au rapport du Sieur Cuidard

    (folio 31) Plus est icy tirée la somme de quattre cents seize florins, huict sols pour les émoluments, labeur scel et signature de la patente d´érection de la baronnie d´Aix en marquisat, du 1er mars 1575 et des arrests tant du sénat que ma chambre vérificatifs des patentes

    (folio 34) Composition de l´hoirie de Messire Maurice de Seyssel

    I - Et premièrement est icy tirée la somme de cent florins pour la muraille que ledit Messire Maurice a fait faire contre les biens acquis dernier [derrière] la tour par la dame de Roche-Chandry de Me Pierre Caïn le 20 janvier 1596, signé Collomb, pourtant Aix fossorés tant terre que vergier qui confinent le grand chemin

    (folio 36) Composition de l´hoirie de la dame de Grammont

    Par contract du vingtième juin mil six cents soixante huict, signé Sonthonaz Messire Louys de Seyssel a acquis pendant le mariage de la dite dame un journal et demy, tant pré que vigne soubs la tour d´Aix, appelé en buisson, le revenu de la moytié de laquelle piece revient par année à ving quattre florins et la valeur de la ditte piece sur le pied de deux et demy.


  2. ANNEXE 2
    Sentence arbitrale rendue dans l´instance entre Sigismond marquis de la Serraz demandeur en exécution de Biveri arrêts rendus en sa faveur par le sénat de Savoie et parlement de Dijon et les héritiers de Maurice, Marquis d´Aix, déterminant la part qu´auront les prétendants dans le marquisat d´Aix-les-Bains. 9 juin 1687
    Pièce n° 67 des documents manuscrits copié par Mouxy de Loche dans les archives de la famille de Seyssel. (AC Aix-les-Bains : MS 7)

    Le marquisat d'Aix-les-Bains sera divisé en deux lots égaux dont l´un appartiendra audit seigneur Sigismond et l´autre au marquis de Coudré et comtesse de Poictiers, et outre cette part ledit marquis de la Serraz aura la juridiction de Servolex et partie de la Motte qui lui sera relaché par le marquis de Lullin cohéritier. Chapitre d´Aix-les-Bains.
    En troisième lieu que le chasteau et bastiments d´Aix seront partagés par moitié et en deux lots esgaux qui seront tirés au sort, sçavoir : l´un par le dict Seigneur Marquis de la Serra et l´autre par lesdits Seigneurs d´Alinge et dame de Poictiers, et le reste dudit marquisat d´Aix en quoy qu´il consiste tant en ancien domaine que acquisition, sera aussy partagé en deux lots égaux, dont l´un appartiendra au dict seigneur de la Serra, et l´autre au dict Seigneur d´Alinge, et Dame de Poictiers.


  3. ANNEXE 3
    Devis des réparations à faire aux bastiments dépendant du château d'Aix (AD Savoie. 6 E 12 215. Minutes de maître Dégallion, notaire, 26 mars 1727)

    ...., plus a l´escurie du chasteau il y faut une fillière de trente huit pieds de long, de dix poulces d´hauteur, et sept de largeur, un pillier avec une sousbarbe de douze pieds de long et deux gardes pour soustenir la dite fillière, le tout beau et bon bois dur, plus un poutre de vingt deux pieds de long et de huit poulces en carré pour soustenir les poutres dudit plancher aussy de bois dur, de plus six douzaines de planches pour refaire ledit plancher de la longueur et hauteur susdite, refaire la moytie de la cresche comme il leur sera indiqué de faire et refaire tout le couvert de la dite escurie et pour cela fournir deux douzaines de lattes, six cent ardoises, pesant chasque ardoise de chasque endroit quattre livres et remanieront entièrement ledit couvert se servant des vieux matériaux qui sont encor bons, raccommoder de bois la porte de ladite escurie t y faire à neuf celle de la foinière.
    Plus faire deux [mantaux]aux pressoirs tant des Touvières que du Chasteau de trois poulces d´espaisseur, et de la largeur convenable aux [Conches] d´iceux, un anneau au pressoir du chasteau pesant quinze livres.
    Plus à la cuisine basse, il faut refaire en partie la couché de la cheminée et refaire le foyer et y fournir trente deux pieds carré de molasse, plus refaire les deux portes et en fenestre du costé de la cour.
    Plus à la grand salle du second appartement, il y faut faire une parois de planches dans l´endroit ou il leur sera indiqué avec quattre pannes servant de montant pour soustenir ladite parois avec une porte, ferrure, clef, et esparres, a ladite salle faire huis dormant et chasssy de bois noyer et les vollets de sapin avec toutte leur ferrure neuf.
    Et à la chambre a costé du cabinet, il faut mestre deux soliveaux comme ceux qui y sont avec les planches nécessaires, faire deux planchers, l´un français et l´autre bastard, aux chambres contiguës à la dite, portant huit toises carré comme ceux qui y existent, plus faire deux toises et un quart de murailles en plusieurs brèches à la muraille du clos du chasteau et regarnir et recrépir dix toises d´icelle de bonne chaux maigre et sable du Sierroz, regarnir et remanier entièrement tout le couvert dessus la grande salle et y fournir un millier d´ardoises comme les cy devant spécifiés, six chevrons, un arbotan, et deux douzaines de lattes.
    ....raccommoder deux cheminées et y mettre deux [..oudes] de bois dur d´un pied d´hauteur de huit pieds de long et six poulces d´espaisseur, refaire les couches des dites cheminées, traverseront au dessus du couvert de quattre pieds et les couvrir, plus faire les chassy et dormant de bon bois de noyer et vollets de sapin avec leur ferrure nécessaire à touttes les fenestres de la salle du dernier appartement, plus fournir et poser deux sommiers français de vingt pieds de long et un pied d´hauteur et huit poulces d´espaisseur à la chambre immédiatement contigue à la dite salle, plus fournir tous les blouses, brosses, et autres matériaux pour la construction du présent devis.
    L´an mil sept cent vingt sept et le dix sept du mois de mars avant midy dans le chasteau d´Aix, par devant moy notaire royal collégié soubsigné, ...au nom du seigneur marquis d´Aix ont donné et donnent à prix fait aux honnestes Joseph fils de feu Pierre Thomas natif de Mery, François fils de feu Claude Pin natif de la Ravoire, François fils de François Magnin, natif de Chambéry, et André fils de feu François Mantel natif de Saint Ombre, tous maistres charpentiers habitants audit Chambéry, icy présents, ...fait et passé audit lieu en présence d´honorables Jean fils de Louys Gaillard et Claude fils de feu Pierre Viviand fermier d´Aix et habitant audit Chambéry, tesmoins resquis.


  4. ANNEXE 4
    Devis estimatif des objets à démolir et des ouvrages à reconstruire aux ci-devant château et clocher de l´église d´Aix, 8 mars 1794 (AC Aix-les-Bains. 5 N 1. Vente de biens d'émigrés)

    La partie du mur crénelé du ci-devant château sera démolie jusques au 1er retranchement en descendant. Les fenêtres qui existent à la partie restante seront ouvertes.
    La tour du susdit château où il existe encore des pierres destinées à former des mâchicoulis sera démolie jusques au-dessous de la coudière de la seconde fenêtre en descendant. Le couvert de la dite tour sera défait et reconstruit de suite après la démolition dans la même forme et suivant la même pente qu´il a actuellement.
    Fait et dressé par nous commis à cet effet pour le conseil général de la commune, le 18e ventôse an 2nd de la République une indivisible et démocratique Hyacinthe Labeye.
    Dans l´acte d´adjudication des travaux, démolition et reconstruction dévolue à Jean-Aimé Cornu pour 649 livres. 28 ventôse an 2. Feuillet 355 du tabellion, 22 germinal an 2.


  5. ANNEXE 5
    Vente à monsieur le marquis Thomas Seyssel d´Aix demeurant à Turin par madame la baronne Anne-Marie Claudine Brunet née Bedat de Saint-Jean-de-Maurienne, 24 juillet 1821 (AD Savoie. 6 E 10259. Acte notarié, maître d'Albane, notaire à Saint-Jean-de-Maurienne)

    L´an mil huit cent vingt un et le vingt quatre du mois de juillet, à dix heures du matin, à la ville de Saint-Jean, province de Maurienne, du duché de Savoye, et dans une des salles du bâtiment délaissé par le feu baron Noël Brunet sise à la grande rue, par-devant moi Joseph Victor Laurent d´Albane, notaire public, résidant à la commune de Saint-Julien en Maurienne, assisté des témoins nommés en fin du présent, a comparue madame la baronne Anne-Marie Claudine feu sieur Jean-François Bédat veuve du dit baron Noël Brunet, native de la commune de Saint-Michel et habitante en cette ville, laquelle, correspondant aux désirs de monsieur le marquis Thomas Seyssel d´Aix, commandeur de l´ordre des Saints Maurice et Lazare, de réacquérir les biens de ses ancêtres, situés rière la ville d´Aix, à, de son plein gré, pour elle et les siens, revendu, comme par le présent elle revend en düe forme, et sans autre garantie que celle de son fait propre, au dit monsieur le marquis Thomas Seyssel d´Aix feu son excellence le marquis Victor Amé, chevallier en son vivant de l´ordre suprême de l´Annonciade et capitaine de la deuxième compagnie des gardes du corps de sa majesté, natif et habitant de la ville de Turin d´ici absent, à l´acceptation de monsieur Thomas feu sieur Jacques Colomb, né à Rumilly, curé de la dite ville d´Aix- les-Bains où il habite, mandataire spécial dudit monsieur le marquis Seyssel d´Aix par acte du douze courant Alazia notaire insinué sous numéro six cents cinquante du registre, à Turin, le treize du dit avec annota- tion de trois livres nonante centimes, signé Marengo de Moriondo insinuateur duquel mandat les parties n´ont pas jugés nécessaire l´insertion au présent ; les mêmes biens, château et dépendances, situés sur le territoire de la ville d´Aix-les-Bains, que sa dite excellence Victor Amé Seyssel, père du seigneur acquéreur, lui a vendu par les actes des treize floréal an sept, vingt quatre messidor an huit, Bermont notaire à Oulx fument insinués audit lieu d´Oulx et payés les droits par déclaration signés Bermont insinuateur figurés les dits biens et château, sous les numéros de la mappe de la dite ville d´Aix désignés dans le dit acte du treize floréal an sept auquel on se rapporte et confirmée au besoin, la dite vente faite à la venderesse, avec acquittement du prix, par acte du onze février mil huit cent quinze Deschamps notaire insinué sous le numéro quatre cents cinquante quatre du registre, en cette ville, avec le reçu de trois livres nonante centimes signé Jourdan insi- nuateur ; ensuite du mandat conforme y désignés sont exceptés de cette vente, pour avoir été vendus avant le présent, les biens compris dans la première vente faite à la venderesse, figurés sous les numéros cy après deux cents soixante deux, deux cents soixante trois, deux cents soixante quatre et deux cents soixante cinq, quatre cents soixante neuf, cinq cents huittante trois et cinq cents huittante quatre, dix huits cents quarante, dix huits cents quarante un, dix huit cents quatre vingt neuf, dix huits cents quatre vingt onze et dix huit cents quatre vingt douze en partie ; plus encore sous partie des numéros trois cents vingt neuf et trois cents quatre vingt deux, sont encore exceptés de la présente vente tous autres biens tant ruraux bois, forêts, places, bâtiments et autres dépendances du château, compris dans la même vente faite à la venderesse ; situés tant à Aix que sur d´autres territoires, qui pourraient avoir été vendus avant ce présent tant par le feu baron Noël Brunet son mari que par d´autres mandataires à son nom ; de manière que le seigneur acquéreur ne pourra prétendre et n´acquiert effectivement par le présent, que les biens non aliénés, restants actuellement dans la propriété de la venderesse et qu´ils sont possédés et tenus à ferme par le sieur Jean-Baptiste Forestier notaire à la résidence dudit lieu d´Aix et sans que le seigneur acquéreur puisse avoir aucun recours contre la venderesse pour toutes servitudes, empiettement et autres préjudice que des tiers auraient pus acquérir ou prescrire sur les dits biens vendus ; cédant néanmoins la dame venderesse au seigneur acquéreur tous droits et actions de réintégrande, de rempérande, tous interdits et remèdes possessoriaux qu´elle pourrait avoir droit d´exercer pour toute spoliation, servitudes, voies de fait et autres entreprises préjudiciables aux dits biens contre quiconque aurait pu les commettre et c´est à ses frais et péril et risque, se bornant la noble dame venderesse à affirmer de n´avoir fait aucune aliénation depuis le décès de feu baron Noël Brunet son mari et comme les dits biens sont affermés audit sieur notaire Forestier et que le bail est encore progressif jusqu´à la saint André mil huit cent vingt neuf le seigneur acquéreur sera tenu d´entretenir le bail sauf à lui à prendre des arrangements avec ce dernier, bien entendu que le prix de ferme appartiendra à la dame venderesse jusqu´à ce jour ; n´étant pas question de contributions puisqu´elles sont à la charge du fermier.
    La présente vente est faite et consentie pour le prix et somme de trente six mille six cents livres nouvelles payable en espèces d´or et d´argent suivant le cours des espèces qui sont aujourd´hui en circulation et sans que dans aucun cas le prix puisse être payé en papier-monnaie ou autre valeur figurative, ce qui est une condition principale de la présente vente ; compris dans la dite somme celle de cent vingt livres nouvelles pour valleur amiablement convenue de la fourniture et semature de deux vaisseaux moins un quart de froment, de seize quintaux de foin et autant de paille poid d´Aix que le fermier doit représenter et laisser à sa sortie.


  6. ANNEXE 6
    Cercle dans le château de 1824 à 1849
    Historique :
    20 avril 1824 : formation de la Société du Cercle du Château d´Aix-les-Bains.
    La société loue le château au marquis de Seyssel avec un bail de 25 ans et transforme le bâtiment pour le doter des pièces nécessaires à un cercle.
    29 juillet 1824 : inauguration du cercle par le roi Charles Félix. La société du cercle.
    1826 : régularisation du bail passé avec Thomas de Seyssel (acte notarié maître Tronchet). La société du Cercle est approuvée par lettres patentes et le cercle devient le Cercle royal des Etrangers. Le grand salon est aménagé par l´architecte Melano.
    1829 : construction d´une grande salle de bal.
    1840 : le Cercle compte 700 abonnés.
    1846 : la société envisage de quitter le château devenu trop exigu
    1849 : le bail arrive à expiration et la société fait construire le casino Grand-Cercle.

    Description du cercle en 1824 (Mouxy de Loche, p. 317-318)
    Le Cercle du château [...] se composait alors de cinq pièces au rez-de-chaussée, dégagées par un corridor, savoir : une cuisine avec une grande cheminée, une salle de café, une autre de restaurant, une quatrième destinée à la musique, avec porte sur le jardin, enfin l´orangerie. Au premier étage on entrait d´abord dans un vestibule, d´où partait un corridor dégageant les pièces suivantes : une grande salle de danse, fort bien décorée, éclaircie par trois croisées et une porte vitrée donnant sur un balcon ; une salle de jeux, une salle de billard et un salon de lecture, où l´on trouvait six journaux et une collection de 7 à 800 volumes d´ouvrages choisis. Le Temple de Diane, à côté, avait été aménagé comme un véritable théâtre, avec parterre, parquet, deux étages de loges, une scène et des décors. Au-dessous de la scène on avait encore établi trois cabinets pour les acteurs.




Illustrations


Fig. 1
Plan des aménagements du Cercle en 1825
Repro. Inv. F. Fouger
09 73 0712 NUCB

Fig. 2
Projet de reconstruction de la façade est
Repro. Inv. F. Fouger
06 73 0699 NUCB

Fig. 3
Projet d'aménagement du rez-de-chaussée
Repro. Inv. F. Fouger
06 73 0696 NUCB

Fig. 4
Projet d'aménagement du premier étage
Repro. Inv. F. Fouger
06 73 0697 NUCB

Fig. 5
Projet d'aménagement du deuxième étage
Repro. Inv. F. Fouger
06 73 0698 NUCB

Fig. 6
Plans, coupes et élévations
Repro. Inv. F. Fouger
05 73 0708 NUCB

Fig. 7
Plan du rez-de-chaussée, 1867
Repro. Inv. F. Fouger
05 73 0713 NUCB

Fig. 8
Projet d'aménagement du premier étage
Repro. Inv. F. Fouger
06 73 0700 NUCB

Fig. 9
Plan du 2e étage, 1867
Repro. Inv. F. Fouger
05 73 0712 NUCB

Fig. 10
Plan du rez-de-chaussée, 1881
Repro. Inv. F. Fouger
05 73 0711 NUCB

Fig. 11
Plan du 1er étage, projet, 1888
Repro. Inv. F. Fouger
05 73 0710 NUCB

Fig. 12
Projet d'aménagement intérieur du premier étage
Repro. Inv. F. Fouger
06 73 0701 NUCB

Fig. 13
Projet d'aménagement intérieur du deuxième étage
Repro. Inv. F. Fouger
06 73 0702 NUCB

Fig. 14
Plan du rez-de-chaussée
Repro. Inv. F. Fouger
05 73 2031 NUCB

Fig. 15
Plan du 1er étage
Repro. Inv. F. Fouger
05 73 2030 NUCB

Fig. 16
Projet de restauration du premier étage
Repro. Inv. F. Fouger
06 73 0691 NUCB

Fig. 17
Projet de remplacement du plancher du deuxième étage
Repro. Inv. F. Fouger
06 73 0690 NUCB

Fig. 18
Projet d'aménagement intérieur du deuxième étage
Repro. Inv. F. Fouger
06 73 0703 NUCB

Fig. 19
Projet d'aménagement des services municipaux au deuxième étage
Repro. Inv. F. Fouger
06 73 0704 NUCB

Fig. 20
Projet de boiseries pour la salle du conseil municipal
Repro. Inv. F. Fouger
06 73 0692 NUCB

Fig. 21
Projet de boiseries pour la salle du conseil municipal, détail
Repro. Inv. F. Fouger
06 73 0693 NUCB

Fig. 22
Projet de boiseries pour la salle du conseil municipal, détail
Repro. Inv. F. Fouger
06 73 0694 NUCB

Fig. 23
Projet de plafond en bois de la salle du conseil municipal
Repro. Inv. F. Fouger
06 73 0695 NUCB

Fig. 24
Plan d'aménagement du rez-de-chaussée
Repro. Inv. F. Fouger
05 73 2032 NUCB

Fig. 25
Elévations
Repro. Inv. F. Fouger
05 73 2033 NUCB

Fig. 26
Elévation occidentale
Repro. Inv. F. Fouger
05 73 2034 NUCB

Fig. 27
Elévation sud
Repro. Inv. F. Fouger
05 73 2035 NUCB

Fig. 28
Elévation orientale
Repro. Inv. F. Fouger
05 73 2036 NUCB

Fig. 29
Elévation nord
Repro. Inv. F. Fouger
05 73 2037 NUCB

Fig. 30
Coupe
Repro. Inv. F. Fouger
05 73 0714 NUCB

Fig. 31
Plan de l'escalier, rez-de-chaussée
Repro. Inv. F. Fouger
05 73 0715 NUCB

Fig. 32
Coupe sur l'escalier
Repro. Inv. F. Fouger
05 73 0716 NUCB

Fig. 33
Plan de l'escalier, niveau 7
Repro. Inv. F. Fouger
05 73 0717 NUCB

Fig. 34
Plan des fouilles archéologiques
Repro. Inv. F. Fouger
05 73 0724 NUCB

Fig. 35
Vestiges archéologiques
Repro. Inv. F. Fouger
05 73 0725 NUCB

Fig. 36
Cour nord-est
Repro. Inv. F. Fouger
05 73 0719 NUCB

Fig. 37
Estampe : vue de la cour
Repro. Inv. F. Fouger
05 73 0720 NUCB

Fig. 38
Tour d'escalier
Repro. Inv. F. Fouger
05 73 2070 NUCB

Fig. 39
Façade orientale
Repro. Inv. F. Fouger
05 73 0332 NUCB

Fig. 40
Vue d'ensemble
Phot. Inv. F. Fouger
05 73 0627 NUCB

Fig. 41
Porte de la tour d'escalier
Repro. Inv. F. Fouger
05 73 0722 NUCB

Fig. 42
Départ de l'escalier
Repro. Inv. F. Fouger
05 73 0721 NUCB

Fig. 43
Estampe : salon du cercle
Repro. Inv. F. Fouger
05 73 0709 NUCB

Fig. 44
Encart publicitaire du restaurant
Repro. Inv. F. Fouger
11 73 0661 NUCB

Fig. 45
Salle du conseil
Repro. Inv. F. Fouger
05 73 0723 NUCB

Fig. 46
Vue dans le site
Phot. Inv. F. Fouger
05 73 0718 NUCA

Fig. 47
Vue générale
Phot. Inv. F. Fouger
05 73 0544 NUCA

Fig. 48
Façades est et sud
Phot. Inv. F. Fouger
05 73 0614 NUCA

Fig. 49
Baie de la façade sud
Phot. Inv. F. Fouger
06 73 0355 NUCA

Fig. 50
Façade nord de l'aile sud
Phot. Inv. F. Fouger
06 73 0375 NUCA

Fig. 51
Vestibule
Phot. Inv. F. Fouger
06 73 0357 NUCA

Fig. 52
Détail d'une porte du vestibule
Phot. Inv. F. Fouger
06 73 0358 NUCA

Fig. 53
Porte du rez-de-chaussée, détail de bases de colonnettes
Phot. Inv. F. Fouger
06 73 0359 NUCA

Fig. 54
Cage d'escalier : voûte du sous-sol
Phot. Inv. F. Fouger
06 73 0361 NUCA

Fig. 55
Grand escalier : détail de la voûte du rez-de-chaussée
Phot. Inv. F. Fouger
06 73 0365 NUCA

Fig. 56
Cage d'escalier : clef de voûte du rez-de-chaussée aux armes de la famille de Seyssel
Phot. Inv. F. Fouger
06 73 0360 NUCA

Fig. 57
Vue du grand escalier au niveau du 1er étage
Phot. Inv. F. Fouger
06 73 0367 NUCA

Fig. 58
Grand escalier : clef de voûte du 2e niveau
Phot. Inv. F. Fouger
06 73 0368 NUCA

Fig. 59
Grand escalier : clef de voûte du 3e niveau
Phot. Inv. F. Fouger
06 73 0370 NUCA

Fig. 60
La salle du conseil
Phot. Inv. F. Fouger
06 73 0373 NUCA

Fig. 61
Trumeau de cheminée de la salle du conseil
Phot. Inv. F. Fouger
06 73 0372 NUCA

Fig. 62
Plafond d'une pièce du rez-de-chaussée, détail
Phot. Inv. F. Fouger
06 73 0364 NUCA

Fig. 63
Plafond d'une pièce du rez-de-chaussée
Phot. Inv. F. Fouger
06 73 0363 NUCA

Fig. 64
Plafond d'une pièce du rez-de-chaussée : détail d'un corbeau
Phot. Inv. F. Fouger
06 73 0362 NUCA

Fig. 65
Linteau de cheminée d'une pièce du rez-de-chaussée
Phot. Inv. F. Fouger
06 73 0356 NUCA

Voir

Aix-les-Bains, Généralités
Aix-les-Bains, Centre historique, Petite Place, puis place du Marché, puis place de l'Hôtel de ville, puis Maréchal Pétain, actuellement place Maurice Mollard
Aix-les-Bains, Centre historique, Secteur urbain, Centre historique
Aix-les-Bains, Centre historique, Maurice Mollard (place) ; Temple de Diane (square du), Temple dit de Diane, puis musée Lepic, actuellement musée archéologique

Région Rhône-Alpes / Service Régional de l'Inventaire du Patrimoine Culturel / Ville d'Aix-Les-Bains. Chercheur(s) : Jazé-Charvolin Marie-Reine ; Lagrange Joël ; Darnas Isabelle. (c) Inventaire général, 2005 ; (c) Ville d'Aix-les-Bains, 2005. Renseignements : Service Veille & Documentation de la Région Rhône-Alpes, 1, esplanade François Mitterrand, CS20033, 69269 LYON Cedex 02.

Document produit par RenablLyon, application créée par Pierrick Brihaye (service régional de l'inventaire de Bretagne) et Yves Godde (Ville de Lyon), (c) Ministère de la Culture et de la Communication

       
   
 
Informations Légales   Contact